Régis LOISEL & Jean-Louis TRIPP
(scénario, dialogues et dessin)

Jimmy BEAULIEU (adaptation des dialogues en québécois)

2 albums : Marie (80 pages, mars 2006) et Serge (72 pages)
(le tome 8 sort en novembre 2012)
Editions Casterman

Quatrième de couverture

magasin général 1

- Ben voyons, Marie, tout le monde profite de toi, et puis on dirait que tu le vois pas... 
- Faut bien rendre service, Jacinthe... Je l'ai toujours fait. 
- Oui, mais avant, c'était Félix qui s'occupait du magasin ! 
- Je sais bien, ma petite Jacinthe... Je sais, mais j'ai toujours été comme ça...

Une comédie truculente dans la campagne québécoise des années 20, premier volet de la trilogie distillée par Régis Loisel (La Quête de l'oiseau du temps, Peter Pan) et Jean-Louis Tripp (Jacques Gallard, Paroles d'Anges). Réalisant ensemble le scénario aussi bien que le dessin, Loisel et Tripp ont conjugué leurs talents pour donner naissance à un auteur virtuel.

Mon avis

Deux dessinateurs, au style pourtant différent, se penchent sur le chevet de la paroisse de Notre-Dame-des-Lacs et nous racontent la vie de ses

magasin général 2

paroissiens avec interventions de Félix Ducharme, mari de Marie. 

Et dès la deuxième planche, on entre dans le "français québécois" qui se rapproche parfois de l'ancien français : "j'ai été visiter", "j'ai marié", j'm'en va",  "la Marie" ou "ma Jacinthe" mais le français québécois ne se limite pas à "calvaire", "hostie", calice" et autres "tabernac", mais à plein d'autres termes, qui, dans le contexte, se comprennent aisément : "niaiseux", "bicycle", "bûcher" (couper des bûches),  "chauffer" (conduire), "j'suis toute mêlée" Et "job" est féminin (page 21, tome 1). Un mot est expliqué par une note : "draveur" : ceux qui charrient le bois sur un cours d'eau, métier des hommes de la paroisse de Notre-Dame-des-Lacs.

Dans les premières sont expliquées l'histoire de la BD : rencontre des deux dessinateurs, première étape par Régis Loisel et deuxième par Jean-Louis Tripp. "L'action de la présente histoire se déroule au Québec dont la langue parlée, si riche et savoureuse "(page 3 tome1), aussi les deux auteurs ont demandé à "Jimmy Beaulieu, talentueux auteur montréalais [...] de les aider à trouver un juste niveau de langage qui satisfasse les lecteurs des deux côtés de l'Atlantique". Cela est expliqué plus encore dans les deux albums "L'arrière-boutique" qui décrit la genèse de cette série, depuis la rencontre des auteurs, jusqu'à la construction, leurs travails, la construction de la bd et même des dialogues entre les deux co-auteurs !

Merci à Richard de m'avoir conseillé cette bd aux dessins si expressifs !

Ce sera ma seule et unique participation au Mois du Québec de Karine :) 

challenge québec Karine

et c'est aussi ma Logo BD Mango Noirchez Mango