Arnaldur INDRIDASON

405 pages
Points (mai 2010)

hiver_artiqueQuatrième de couverture
Comment peut-on poignarder un enfant ? Au coeur de l'hiver arctique, en Islande, un garçon d'origine thaïlandaise a été retrouvé assassiné. Il avait douze ans. Crime raciste ? Le commissaire Erlendur mène l'enquête, s'acharne et s'embourbe. Il ne comprend plus ce peuple dur et égoïste qui s'obstine à survivre dans une nature hostile. l'absurdité du mal ordinaire lui échappe...

Né en Islande en 1961, journaliste et critique de cinéma, Arnaldur Indridason est l'auteur de plusieurs romans policiers, véritables best-sellers internationaux. La Cité des jarres, La Femme en vert et La Voix sont disponibles en Points.

Mon avis
Acheté dès sa sortie en poche.
Comme la plupart du temps, nous sommes en hiver.
Quoi de plus révoltant que la mort d'un enfant ?
On va lentement, on suit une piste, une autre. On soupçonne, on questionne, on se questionne. On connaissait la fille d'Erlendur (qui a des problèmes..), on rencontre son fils et son ex-femme. On en sait plus sur ses collègues.
Les héros sont fatigués...

J'aime !
Cette ambiance glaciale, dehors, chez les gens, ce recul.
Un bon polar nordique !

Un autre d'Arnaldur Indridason : La Voix (clic)