07 janvier 2014

Le mardi sur son 31 #32

(le précédent date du 4 juin et cétait aussi une phrase tirée d'un livre de Maxime Chattam) Page 31, une phrase choisie, révélatrice ou non de l'histoire : voici le rendez-vous proposé par Sophie. Pour elles, c'était de l'absinthe, comme chaque soir, privilégiée pour ses vertus abortives. Léviatemps, Maxime Chattam.
Posté par Lystig à 06:28 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags :

04 juin 2013

Le mardi sur son 31 #31

(après une pause de trois mois...) Page 31, une phrase choisie, révélatrice ou non de l'histoire : voici le rendez-vous proposé par Sophie. Des cartes imprimées via Google Maps de chaque scène de crime, des photos des victimes - de leur vivant, ici personne ne se croyait dans un film policier et on n'affichait aucune photo sordide des meurtres, personne n'avait envie de travailler toute la journée avec ce genre d'horreurs sous le nez -, des notes rédigées en gros pour rappeler âge, profession, lieux de vie de chacune, et... [Lire la suite]
Posté par Lystig à 08:20 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags :
05 mars 2013

Le mardi sur son 31 #30

Page 31, une phrase choisie, révélatrice ou non de l'histoire (ici, elle semble sans rapport) : voici le rendez-vous proposé par Sophie. Elle ressemble à un petit rongeur perdu, comme il en vient parfois jusqu'ici depuis les rives de la Charles. Le Manuel du serial Killer, Frédéric Mars.
Posté par Lystig à 06:12 - - Commentaires [8] - Permalien [#]
Tags :
05 février 2013

Le mardi sur son 31 #29

Page 31, une phrase choisie, révélatrice ou non de l'histoire : voici le rendez-vous proposé par Sophie. Il y a bien entendu des personnes internées ici avec des pulsions destructrices, des hommes et des femmes antisociaux qui ont fait du mal, comme on dit... Froid mortel, Johan Theorin.
Posté par Lystig à 06:17 - - Commentaires [16] - Permalien [#]
Tags :
29 janvier 2013

Le mardi sur son 31 #28

Page 31, une phrase choisie, révélatrice ou non de l'histoire [ici, ça donne l'ambiance !] : voici le rendez-vous proposé par Sophie. On peut t'étrangler tout de suite, ça ne nous pose aucun problème. Profanation, Jussy Adler-Olsen.
Posté par Lystig à 06:22 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags :
08 janvier 2013

Le mardi sur son 31 #27

Page 31, une phrase choisie, révélatrice ou non de l'histoire : voici le rendez-vous proposé par Sophie. Cette semaine, elle avait eu droit à un appareil ménager pour aider l'épouse à enfiler sa gaine. Krazy Kat, Jay Cantor.
Posté par Lystig à 10:58 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

11 décembre 2012

Le mardi sur son 31 #26

Page 31, une phrase choisie, révélatrice ou non de l'histoire : voici le rendez-vous proposé par Sophie. Lolita, lumière de ma vie, feu de mes reins. Mon pêché, mon âme. Lo-lii-ta : le bout de la langue fait trois petits pas le long du palais pour taper, à trois, contre les dents. Lo. Lii. Ta. Lolita, Vladimir Nabokov. "révélatrice" : oui ! ce premier paragraphe donne le ton du livre.
Posté par Lystig à 06:42 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags :
04 décembre 2012

Le mardi sur son 31 #25

Page 31, une phrase choisie, révélatrice ou non de l'histoire : voici le rendez-vous proposé par Sophie. La méchanceté des gens d'ici, entretenue avec soin, jour après jour, au fond de leur coeur, avait fini par créer un antidote au réchauffement climatique. Un week-end en famille, François Marchand.
Posté par Lystig à 09:02 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
Tags :
27 novembre 2012

Le mardi sur son 31 #24

Page 31, une phrase choisie, révélatrice ou non de l'histoire : voici le rendez-vous proposé par Sophie. En remontant l'allée avec Ellen, elles passent devant la voiture des Lieber et son pare-.chocs orné d'un autocollant, " Mon enfant est un des meilleurs élèves de Lacewood West". Gains, Richard Powers
Posté par Lystig à 08:52 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
13 novembre 2012

le mardi sur son 31 #23

Page 31, une phrase choisie, révélatrice ou non de l'histoire : voici le rendez-vous proposé par Sophie. Un bras de rivière étranglé serpentait autour de cette colline et traversait le village, enjambé par un pont en pierre tout droit sorti d'un jeu de construction. Une place à prendre, J.K. Rowling.
Posté par Lystig à 11:04 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
Tags :