31 octobre 2010

Dimanche poétique # 55

Colchiques dans les Prés(Francine Cokempot   1977)(Francis Cabrel) Colchiques dans les prèsFleurissent, fleurissentColchiques dans les prèsC'est la fin de l'étéLa feuille d'automneEmportée par le ventEn rondes monotonesTombe en tourbillonnantNuage dans le cielS'étire, s'étireNuage dans le cielS'étire comme une aileLa feuille d'automneEmportée par le ventEn rondes monotonesTombe en tourbillonnantChâtaignes dans les boisSe fendent, se fendentChâtaignes dans les boisSe fendent sous nos pasLa feuille d'automneEmportée par... [Lire la suite]
Posté par Lystig à 08:02 - - Commentaires [9] - Permalien [#]
Tags :

29 octobre 2010

Roseanna

Le Roman d'un Crime Maj SJÖWALL et Per WAHLÖÖ 313 pagesEditions Rivages / Noir (mars 2008) Quatrième de couvertureLe cadavre dénudé d'une jeune inconnue est retrouvé dans un canal proche de la petite ville de Motala, la victime semble avoir été violée. Martin Beck, de la criminelle de Stockholm, est envoyé en renfort auprès de l'équipe locale chargée de l'enquête. Longtemps, les investigations piétinent, mais si Beck est un bon flic, c'est parce qu'il possède " les trois qualités les plus importantes indispensables à un... [Lire la suite]
Posté par Lystig à 08:08 - - Commentaires [20] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
26 octobre 2010

Nage Libre

Nicola Keegan 425 pagesEditions de l'Olivier (mai 2010) Quatrième de couverturePhilomena n'est pas très à l'aise sur la terre ferme. Mais il lui suffit d'entrer dans l'eau pour se sentir à sa place. Quand elle nage, elle est puissante et libre. Lorsqu'un célèbre entraîneur la remarque dans une piscine du Kansas, une nouvelle vie commence pour elle. Philomena laisse place à "Pip", une jeune athlète promise à un avenir olympique. Une fois les médailles autour du cou, elle redevient fragile. Un autre défi l'attend.... [Lire la suite]
Posté par Lystig à 08:24 - - Commentaires [9] - Permalien [#]
Tags : , ,
24 octobre 2010

Dimanche poétique # 54

Vieille ferme à la Toussaint La ferme aux longs murs blancs, sous les grands arbres jaunes, Regarde, avec les yeux de ses carreaux éteints, Tomber très lentement, en ce jour de Toussaint, Les feuillages fanés des frênes et des aunes.Elle songe et resonge à ceux qui sont ailleurs, Et qui, de père en fils, longuement s'éreintèrent, Du pied bêchant le sol, des mains fouillant la terre, A secouer la plaine à grands coups de labeur.Puis elle songe encor qu'elle est finie et seule,Et que ses murs épais et lourds, mais crevassés, Laissent... [Lire la suite]
Posté par Lystig à 08:08 - - Commentaires [5] - Permalien [#]
Tags :
22 octobre 2010

Chroniques d'une Prof qui en saigne

Princesse Soso 331 pagesEditions Privé/Michel Lafon (21 octobre 2010) Quatrième de couvertureNon, les élèves ne sont pas tous des angelots facétieux assoiffés de connaissance. Non, les parents ne sont pas tous des éducateurs perfectionnistes désireux de transmettre des valeurs fondamentales à leurs rejetons. Non, les profs ne s’habillent pas forcément à la CAMIF ! Princesse Soso, qui rêvait d’être trapéziste, est finalement devenue professeur d’anglais. Catapultée dans un collège de campagne, elle se retrouve quand même en... [Lire la suite]
Posté par Lystig à 10:02 - - Commentaires [12] - Permalien [#]
Tags : , ,
21 octobre 2010

Citations du jeudi # 9

Si plus personne n'en parle, Eugène ne sera plus. C'est ma responsabilité de père de le tenir non pas en vie mais en existence. Il a existé. Il a été là. La preuve, je peux vous en parler. Vous croyez qu'il n'a pas été, ou qu'il n'a été rien ? Vous vous trompez. Il y aurait beaucoup à dire sur mon fils, mon extraordinaire fils. (page 28) Mort, il n'est pas diminué. Mon enfant est entier et intact. Mon fils est magnifique. (page 81) Aurai-je assez de ma vie pour raconter celle de mon fils ? (page 141) Les vies extraordinaires... [Lire la suite]
Posté par Lystig à 08:02 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : ,

20 octobre 2010

Le Combat des Trente

Serge FILIPPINI 280 pagesEditions l'Archipel (septembre 2010) Quatrième de couverture" Si nous emportons ce combat, l'entente que les assassins m'auront refusée, je la leur imposerai de toute la force de ma victoire. Et si tout à l'heure nos corps sont livrés aux charognes, que notre geste, du moins, vive longtemps dans les souvenirs humains... " Ainsi parle Rob Montsouris, l'un des chefs de clan qu'Asha la vierge s'est choisi pour fonder une dynastie et rendre Paris à son lustre passé. Car l'antique cité,... [Lire la suite]
Posté par Lystig à 10:02 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
19 octobre 2010

Contes absurdes pour délier la langue

Jacques PASQUET Illustrations : Lou BEAUCHESNE 43 pages (hors biographies des auteurs)Editions Planète Rebelle, collection "Conter Fleurette" (Canada, 2009) Lu par Grand Ange (6 ans et demi) et moi Quatrième de couvertureJacques Pasquet est un jongleur de mots n’ayant pas peur de l’absurde. Tricoteur de récits loufoques, il aime à créer des univers où le rêve et le plaisir sont frère et sœur. Quelle famille !... Tout à fait dans l’esprit de l’histoire de ce petit village qui n’avait pas de places, qui fut... [Lire la suite]
Posté par Lystig à 10:02 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , ,
18 octobre 2010

Les vies extraordinaires d'Eugène

Isabelle MONNIN 232 pagesEditions JCLattès (août 2010) Quatrième de couvertureLes vies extraordinaires ne sont pas toujours les moins raisonnables. Présentation de l'éditeurOn sait peu de choses d'elle. Pas son prénom. Juste qu'elle a décidé de ne plus parler, « puisqu'il n'y a plus rien à dire », qu'elle coud le même modèle de pantalon en velours rouge dans toutes les tailles, de 6 mois à 102 ans, qu'elle surnomme ses parents Lucha mama et Dalaï papa et qu'autrefois elle imitait Bourvil pour le faire rire. De lui, on sait... [Lire la suite]
Posté par Lystig à 10:24 - - Commentaires [10] - Permalien [#]
Tags : , ,
17 octobre 2010

Dimanche poétique # 53

Trois feuilles mortes Ce matin devant ma porte,J'ai trouvé trois feuilles mortes. La première aux tons de sangM'a dit bonjour en passantPuis au vent s'en est allée. La seconde dans l'allée,Au creux d'une flaque d'eauA sombré comme un bateau. J'ai conservé dans ma chambreLa troisième couleur d'ambre. Quand l'hiver sera venu,Quand les arbres seront nus,Cette feuille desséchée,Contre le mur accrochéeMe parlera des beaux joursDont j'attends le gai retour. Raymond RichardA petits pas Bruno Liljefors(source image :... [Lire la suite]
Posté par Lystig à 08:02 - - Commentaires [9] - Permalien [#]
Tags :