A travers la carte postale ancienne

448 pages
Editions HC, 21 octobre 2015

la france d'antan

Quatrième de couverture
Qu’y a-t-il de commun entre Chanel n°5, Alstom, La Redoute et le Tour de France ? Tous ont été créés à la Belle Époque. C’est aussi autour de 1900 que les premières locomotives s’élancent des gares toutes neuves, que la renommée des vignobles bordelais et bourguignons s’accroît et que la mode des bains de mer assoit la réputation de Trouville, Deauville, Le Touquet et autres stations balnéaires. Paris devient une véritable ville lumière avec son métro, sa tour Eiffel et ses grands magasins qui s’installent aussi dans les grandes cités.
Lu à Nantes, Michelin à Clermont-Ferrand, les débuts de l’aviation à Toulouse, tout témoigne de l’intense activité qui règne au début du XXe siècle en France.
C’est cette période fourmillante que révèle La France d’antan, à travers près de 900 cartes postales anciennes, certaines uniques, et pour beaucoup inédites. Un ouvrage de référence à la mise en pages design et colorée, qui donne à voir une France d’hier dont l’écho résonne encore aujourd’hui.

Mon avis

Je reprends la présentation de l'éditeur :
10 ans de travail - 800 000 cartes postales anciennes visionnées - 890 cartes postales anciennes sélectionnées - 448 pages - 2 kg - 24.50 €

Je fais simple et rapide : voilà un cadeau de Noël parfait (à offrir ou à s'offrir !). Il y a tous les aspects de la vie quotidienne : les travaux des champs, l'aéronautique, la naissance du tourisme, etc. Un régal à feuilleter !!

J'y apprends qu'on surnommait les touristes les "trempa cioul" (trempe-culs) dans le sud ou qu'un médecin conseillait aux curistes " d'éviter de lire le soir au lit " car cette habitude " n'est pas hygiénique ".

J'y vois des paysages qui ont changé : Marseille (beaucoup), Biarritz ou la vue sur les montagnes depuis Luchon Superbagnères (toujours la même), mais le restaurant de cette station de ski a beaucoup changé. J'y retrouve des lieux que je connais ou des évènements (une ferrade) voire un morceau d'histoire (les lampes de mineurs), bref je le feuillette, je le lis, je le pose et le reprends pour le lire encore. Pour s'en faire une idée plus précise : clic.

Tout à fait le type de cadeau que j'aime recevoir, mais là, trop tard, va falloir trouver une autre idée pour moi !!!!

Merci à Ariane, c'est devenu mon livre de chevet (posé sur ma table de chevet).