Ariane D

224 pages
Editions Hugo & Cie
21 mai 2015

Pétage de plomb chez Francois Ier

Quatrième de couverture
« Ne restez point céans plantée comme vache à l'étable et rentrez prestement !
Je suis brutalement happée vers la porte.
- Ah, ben... bonjour la courtoisie ! dis-je, en chancelant sur mes talons de 15 et m'accrochant à mon sac Chanel.
- Il s'agit moins de courtoisie que de jaseries. Je ne donne pas longtemps avant que l'on clabaude à oreille étourdie que la comtesse de La Roche reçoit des ribaudes en son logis. »

Voilà, voilà... 
Moi, c'est Ariane, je ne suis pas une ribaude, je suis une fashonista ! Mais allez expliquer ça à des gens du XVIe siècle. Ainsi donc commence mon aventure à la Renaissance... 
Si j'avais su qu'ensuite j'allais assister au bûcher d'un hérétique, atterrir au cimetière des Innocents et me faire attaquer par des vérolés sans dents alors que je tentais bravement de secourir une pauvre recluse emmurée vivante... 
Si j'avais su cela, dis-je, je serais restée peinard en 2015 !

Mais alors j'aurais manqué les soirées arrosées d'or et de pinard à la cour de France, je n'aurais pas vécu ces moments d'extase avec mon bel hipster, François Ier... qui m'ont certes value les foudres de sa connasse de mère, Louise de Savoie. 
Et surtout, je n'aurais pas été prise dans ce tourbillon d'intrigues avec un des plus grands traîtres de l'Histoire...

Mon avis 

S'ébaudir (moi je dis "s'esbaudir" et oui, je l'emploie !!) avec ce livre ! Ce livre rend joyeux (voir définition dudit verbe). 

Si vous voulez vous divertir, ouvrez ce livre, sans avoir peur de rencontrer des mots que vous ne connaissez pas, ils sont expliqués en note de bas de page (Lydia, je ne parle pas pour toi ;) ) Et c'est une touche de fraîcheur historique, "on s'amuse, on rit" [et on ne pleure pas, comme avec la chanson de Candy...] [je suis en forme ce matin, ce sont les vacances, je suis attablée avec un Earl Grey et devant moi s'étire la mer... y a pire]. Le tout agrémenté de quelques photos, voici un parfait livre pour cet été (mais j'aurai aimé une photo où l'héroïne est cachée dans la cheminée...).

En bref, si vous ne savez pas quoi lire d'amusant cet été, pour vous détendre, vous changer des thrillers (là aussi, il y a du suspense, sera-t-elle découverte dans la cheminée ? retournera-t-elle en 2015 ?), n'hésitez pas à ouvrir Pétage de plombs chez François Ier (et en outre, une leçon d'histoire au passage, pour le prix d'un roman !).

Merci Ariane, je suis ébaudie !