Maxime CHATTAM

361 pages
Editions Albin Michel (janvier 2015)

que ta volonté soit faite

Présentation de l'éditeur
Pour son vingtième roman, Maxime Chattam s’amuse à dresser le portrait d’une petite ville du Midwest américain des années 60 jusqu’au début des années 80, avec pour fil rouge l’évolution de Jon Petersen, un pervers psychopathe, de son enfance jusqu’au point culminant de sa sinistre carrière criminelle. Un roman noir à l’écriture et à l’atmosphère uniques dans la carrière de l’auteur, où tout converge vers un final aussi étonnant qu’imprévisible. Que ta volonté soit faite est non seulement un voyage à Carson Mills, mais aussi dans ce qui constitue l’essence même du roman policier, la vérité et le crime. On songe bien sûr à Stephen King (une bourgade à la Norman Rockwell où tout le monde connaît tout le monde, un vieux shérif obstiné, le poids de la religion, les secrets de famille…) et parfois aussi à Jim Thompson. Une réussite.

Traduit dans le monde entier, Maxime Chattam est un des maîtres du thriller français dont l’imagination intarissable est régulièrement saluée par la presse.

Mon avis

Déjà le vingtième ? Je ne les ai pas tous lu ! J'avoue que celui-ci apparaît prévisible : dès les premières pages, le narrateur (qui se défend être l'écrivain) nous raconte la naissance "dans le sang" de Jon Petersen, les premiers meurtres, et toute la violence qui se dégage de cet homme qui aime les coquelicots, rouges comme le sang, jusqu'à la mort de celui-ci. Puis on sait tout. 

Mais j'ai été très agréablement surprise. Le narrateur pèse ses mots. Et quand on y repense, les indices sont distillés tout au long du livre.

Bref, un livre que j'ai bien aimé.

Merci Arthur (qui doit se demander si je lis les livres, oui ; mais je mets du temps à coucher les mots sur papier blog).

challenge thriller 2015 logo1 chez Canel