J. HESKA

190 pages
Editions Seconde Chance (mai 2013)

Quatrième de couverture

monde idéal

Bienvenue dans un monde idéal !

Un monde idéal où la civilisation telle que nous la connaissons n’existe plus. Dérèglement du temps ? Avènement de la magie ? Crise climatique irréversible ? Épidémie mondiale de mort subite ? Extra-terrestres maladroits ? Invasion de poireaux découpeurs de cervelles ? Crise de déprime globale ? Robots hors de contrôle ? Zombies entreprenants ? 
Découvrez 100 histoires drôles, émouvantes, tragiques ou absurdes qui mènent à notre perte ! 

Mais c’est quoi Un monde idéal ? C’est une collection de livres reposant sur un concept tout simple qui a fait le succès du site Internet www.jheska.fr : des textes courts et percutants relatant des histoires basées sur des « et si » ?

Un livre parfait pour un petit moment de détente égoïste, dans le bus, à la pause déjeuner, le soir avant de se coucher ou à la plage !

Mon avis

Quel est le lien entre Néo [Matrix], Justin Bieber, M. Pujadas, un dauphin, un tyrannosaure, Skynet [Terminator], Freddie Mercury, Word of Warcraft, eXistenZ, Buffy, des vampires, des loups-garous, des zombies, des extra-terrestres, des robots, Athéna, la réponse "42", John McLane [Die Hard], le prophète Skippy [les Inconnus], facebook, twitter, les bisounours, les trois lois d'Asimov, Caprica [Battlestar Galactica], les Morlocks [La Machine à remonter le Temps], le lieutenant Ripley [Alien], un De Lorean [Retour vers le Futur] et "vers l'infini et au-delà [Toy Story] ?

Ce livre !!!

A prendre au 2ème voire 3ème degré... Plein d'humour, de références (voir ci-dessus) (les [ ] sont de moi) (et une seule référence vers le cimondisme (Pourquoi les Gentils ne se feront plus avoir), toutes ne sont pas aussi drôles, mais beaucoup le sont. Certaines nouvelles se recoupent voire se poursuivent. Un regard amusant sur nos travers d'aujourd'hui, nos obsessions, nos erreurs.

Lu vite et bien (deux nuits) (oui, je précise, deux parties de nuit = pas de sommeil).

Et franchement, n'hésitez à lire ce lire pour rire un coup. Malheureusement, ce sont des nouvelles et selon moi trop courtes (généralement, deux pages).

Merci à l'auteur pour cette étape...

Les autres titres chroniqués ici (complètement différents de celui-ci) : Pourquoi les Gentils ne se feront plus avoir et On ne peut pas lutter contre le Système.

livre voyageur