Laurent GALANDON (scénariste)
ANLOR (illustratrice)

2 volumes de 48 pages
(troisième volume sorti en 2013)
Editions Bamboo (2011 et 2012)

Présentation

innocents 1

Quand la bande dessinée s'intéresse à un pan complément occulté de l'Histoire : les bagnes d'enfants. 

Janvier 1912. Quatre jeunes parisiens sont conduits dans une lointaine campagne. Condamnés à diverses peines, ils rejoignent la colonie pénitentiaire agricole "Les Marronniers". Les poulbots vont découvrir et apprendre de nouvelles règles dans ce lieu que l'on appellera plus tard les "bagnes d'enfants".

L'injustice et la violence, mais aussi l'amitié et la solidarité, constituent le quotidien des colons. Jean a ses secrets, Adrien ses doutes, Miguel ses blessures, Honoré un caractère bien trempé... Et nos héros refusent d'être écrasés par le système pénitentiaire. D'autant plus qu'à l'échelle de ce microcosme social, ils ont chacun leurs projets...

Mon avis

Les bagnes d'enfants... (comme les prisons pour indigents en Grande-Bretagne...) où les enfants sont envoyés pour avoir volé une pomme.

Des enfants qui s'accrochent, se plient à la règle, rêvent de s'évader, s'évadent, se lient d'amitié, sont rivaux.

Des dessins aux traits... émaciés (est le mot qui me vient à l'esprit), très expressifs. Une BD sur un thème occulté, les bagnes d'enfants, au scenario construit et aux dessins en adéquation.

Logo BD noir chez Mango

 

Challengehistoireessai1 chez Lynnae