Dominique RESCH

189 pages
Editions Autrement (août 2012)

c'est qui catherine deneuve

Quatrième de couverture
« Être invité au Festival de Cannes, cela fait rêver pas mal de monde, mais pas mes élèves.
- Oui, c'est assez loin de Marseille, vous avez raison. On en a pour deux heures de bus, c'est vrai. Mais enfin, vous savez, ça peut être très sympa comme expérience.
- On est obligé, m'sieur ? Et si on vient pas, on peut rester chez nous ?
- Nous sommes les seuls de toute l'académie à être invités. C'est une chance. On pourra même voir un film en présence de Catherine Deneuve. Elle sera là pour répondre à nos questions. Chouette, non ?
- C'est qui Catherine Deneuve ? »

Pas évident d'être prof : il faut assurer le show, avoir réponse à tout et même parfois jouer les caïds. Quand Karim, un peu énervé, défonce la porte et coince son pied au travers, le prof pourrait s'inquiéter. Mais non : face aux situations les plus rocambolesques et aux questions les plus absurdes, il fait preuve d'un flegme et d'une imagination sans bornes. Pour notre plus grand plaisir.

Dominique Resch est professeur de français, d'histoire-géographie et d'éducation civique dans un lycée professionnel des quartiers Nord de Marseille. Il a déjà publié Mots de tête aux Editions Autrement (2011).

Mon avis

Merci Liliba pour cette plaisante lecture et pour ta patience !

J'ai appris ce qu'était une ouaiche-ouaiche (page 55) ou rayaver (page 76), mais bon, gens du Nord (c'est-à-dire au nord des quartiers nord de Marseille, vous comprendrez tout ! tout est expliqué ! (ou presque...). Moi, je ne parle pas le 'quartiers nord" !!!

Un exemple : la longue tirade d'Amir pages 79-80 :

" M'sieur, en fait, Sylvio, il emboucanait Farid. Vous savez, Sylvio, il craint dégun. A l'Evéché*, ils le connaissent bien, vous voyez. Pour lui, la vie, c'est la feinte. Mais Farid, il est trop gentil. Et Sylvio, il a continué à l'emboucaner. Alors ils ont commencé à s'engatser. Et Sylvio, il a dit à Farid : " Ta soeur, elle est tanquée, d'après ce qu'on m'a dit ! " Mais tout le monde sait qu'elle a un cul comme la porte d'Aix, sa soeur. C'est pas vraiment une bombasse. Et alors Farid, pour se venger cash, il lui a parlé de la chouane à sa soeur. Zarma, c'est pas Farid qui a dit ça, mais moi je dis que c'est lui. J'ai bien entendu. Alors les autres ils ont dit à Sylvio de le ruiner. Et Sylvio, c'est quand même un gadjo, faut pas le chercher, vous voyez ? Sur la vie de ma mère, mauvaise limonade, m'sieur ! Quand ça part comme ça, c'est pas bon. Et comme Farid c'est une trompette, il a arrêté de se défendre. Faut dire que c'est un stoquefiche. Et en face de Sylvio, il court pas vite. Alors après, il a mangé la cour. O' salette, c'était le ouaille en deux minutes. Et après, Sylvio, il a dit à Farid d'aller se néguer. Faut dire, Sylvio, des fois, c'est un djobi. Au début, dégun il a bougé. Tout le monde attendait pour voir. Mais après Sylvio, il a vraiment frappé Farid. Alors là, c'est parti en biberine. O' salette, on arrivait plus à les séparer. Et comme il y avait tarpin de monde, il y a eu moulon, forcément. Enfin... filade, si vous préférez m'sieur. Je veux dire qu'il y a eu charclade... Vous comprenez ? " 

[* équivalent marseillais du 36, quai des Orfèvres !]

D'abord, ce n'est pas "il" ou "ils", c'est "i" qu'on entend dire... et "mécredi" au lieu de "mercredi" ! Je ne connaissais pas "o' salette" !
Si vous voulez comprendre le marseillais (qui n'est pas le provençal !), je vous invite à écouter les chroniques de Médéric Gasquet-Cyrus sur France Bleu Provence, un régal : , vous en saurez plus !

Prof dans les quartiers nord, ce n'est pas une sinécure, mais pas complètement le bagne !

Un court livre, mais à lire ! 

Marseille, ce n'est pas que les quartiers nord, les règlements de compte ou l'année européenne de la culture en 2013

Liliba, Keisha et Cathulu l'ont aussi lu.

 

 

challenge rentrée litt 2012 chez  Hérisson (7/7)  Challenge-douce-France d'Evy (Tour Eiffel) et logo challenge régions 2