Juan DÍAZ CANALES (scénario)
Juanjo GUARNIDO (dessin et couleur)

4 albums de 48 pages (201
Tome 1 : Quelque part entre les ombres (48 pages, 2000)
Tome 2 : Artic Nation (56 pages, 2003)
Tome 3 : Ame rouge (56 pages, 2005)
Tome 4 : L'Enfer, le silence (56 pages, 2010)

Présentation de l'éditeur

blacksad 1

Blacksad est détective privé. On le voit tout de suite à son imper mastic et à son air renfrogné. Le jour où il apprend qu'une de ses anciennes maîtresses est passée de vie à trépas, il se dit qu'un salaud vient de tuer ses souvenirs. Et ce salaud va devoir payer… L'intrigue de "Blacksad" est classique. Mais le dessin de Guarnido est une révélation. Ses cadrages et ses couleurs témoignent de sa maturité graphique. Et l'on n'oublie pas de sitôt le regard de ses personnages.

Parfois, quand j'entre dans mon bureau, j'ai l'impression de marcher dans les ruines d'une ancienne civilisation. Non à cause du désordre qui y règne, mais parce que certainement cela ressemble aux vestiges de l'être que je fut jadis. (tome 1)

Sartre affirme que l'Enfer, c'est les autres. Je veux bien admettre que les autres peuvent nous rendre la vie insupportable, mais ils

blacksad 2

peuvent être aussi nos compagnons de Paradis. Pour moi, l'Enfer, c'est le néant, un endroit sans mes amis, sans musique, sans paroles qui stimulent l'imagination, sans beauté qui exalte les sens... (tome 4)

Mon avis

Préface de Régis LOISEL (Magasin Général) : " C'est beau, c'est fort, c'est vivant, c'est original, tout est là ! L'ambiance, les couleurs, les cadrages, les gueules, les dialogues... Tout pour perpétuer cette bonne vieille tradition du polar ".

blacksad 3

Un uppercut (comme ceux que se prend le héros !) des dessins ! Des scénarios aux dialogues ciselés.
En quatre mots, j'ai beaucoup aimé !

Je me suis attardée sur les dessins, surtout les scènes de rue, admirant les détails... Les choix de tel ou tel animal comme personnage (cela lui colle à la peau, et pas seulement pour les policiers, qui sont des chiens, en particulier des bergers allemands et belges ou encore dans le tome 2, très significatif), des visages précis, expressifs aux traits pleins (enfin, je ne sais comment dire que j'ai trouvé ces

blacksad 4

visages plus qu'humains !), des éclairages dignes des polars de la grande époque.

Je me suis régalée à lire ces bd qui transportent.

coup de coeur

Petit plus : on apprend dans cette entrevue quelques infos (sur le chat tatoué, par exemple) et que le cinquième tome est prévu pour fin 2013... patience...

c'est ma Logo BD Mango Noirchez Mango