d'après Pierre SOUVESTRE et Marcel ALLAIN
Luc DELLISSE (adaptation et scénario)
Claude LAVERDURE (dessin)

46 pages
Editions Claude Lefranc (1995), collection BDétectives

Quatrième de couverture

le mort qui tue

Peut-on être mort et commettre des crimes ?
Peut-on être innocent et avoir froidement assassiné plusieurs personnes ?
Impossible, n'est-ce pas ?
Mais avec Fantômas, l'impossible redevient réel.
Rien ne semble pouvoir mettre fin aux horreurs du " mort qui tue ".  Ce troisième épisode de la saga Fantômas est particulièrement mouvementé : passage secret, bal tragique, cambriolage au Louvre, secte maléfique, cadavres incompréhensibles...
La peur monte. Depuis la disparition du commissaire Juve, seul le journaliste Fandor semble capable d'enrayer cette vague de crimes. Mais sa vie ne tient qu'à un fil.
On prétend que Fantômas est mort. Mais quelqu'un d'autre ne lui est-il pas capable d'orchestrer la terreur qui règne sur Paris depuis quelques temps.

Mon avis

BD empruntée à cause du titre ! Ici, c'est le mort qui tue, d'habitude c'est "de la mort qui tue" ! 
Cela ne se passe pas dans les années 60 comme dans la série comique avec Louis de Funès et Jean Marais (voir wikipedia ici), mais plus "polar", plus proche des personnages créés par Pierre Souvestre et Marcel Allain en 1910-1911 : adapté dès 1913 au cinéma nous apprend wikipedia, dont cet épisode (voir l'affiche) et dont le succès populaire fut au rendez-vous.

Encore une BD polar qui me permet de relir ou de découvrir des classiques !

c'est machez Mango

 

 Challenge-douce-France d'Evy (Tour Eiffel : 11/10) logo challenge régions 2 (9, Paris, Ile-de-France)