Bruno DESCAMPS

155 pages
Editions Ravet-Anceau (2009)

Quatrième de couverture

angéla

"... Ce soir, comme chaque fois que je visite mes boîtes à photos, je reviens sur ce portrait en noir et blanc d'Angéla Küber. Elle avait trente ans. Ses yeux et ses cheveux très noirs contrastaient avec la douceur de ses traits. Jamais, depuis, je n'ai pasrencontré un tel visage, aussi beau qu'étrange, teinté à la fois de joie et de mélancolie. Elle avait écrit, au dos de la photographie, ces quelques mots : " j'aime en toi ta part d'ombre,ton mystère". Mais c'est bien elle qui fut un mystère. Et qui le demeure, encore aujourd'hui...".

En 1987, Angéla a fait un passage éclair dans la vie de Vlad. Pendant six mois, ils se sont aimés, puis elle a disparu, sans laisser de traces, comme si elle n'avait jamais existé. Vlad ne l'a pas oubliée et espère son retour. Quand on lui signale l'existence d'un livre écrit par une certaine Angéla Küber, il découvre que ce roman raconte leur histoire. Or il a été publié cinquante ans plus tôt...

Bruno Descamps est né à Roubais dans les années 1960 et vit dans la région lilloise. Autodidacte, il écrit des nouvelles et des romans. Dans ses histoires, errent des types qui trimbalent leur corps une vieille fringue froissée, tout en marinatn leurs anxiétés. D'où vient Angéla Küber ? est son premier roman publié, une découverte de la collection polars en nord.

Mon avis 

Un livre vite lu (un peu plus de deux heures) et bien lu !
Pas vraiment un polar, pas une histoire fantastique (Liliba, on se rejoint !), mais un récit elliptique d'une belle histoire d'amour et de recherche de cet amour perdu, qui fait "revivre" Vladimir partant sur les traces d'Angéla Küber.

Un peu attendu car on espère que le souhait du héros se réalisera, on lui souhaite, on tourne les pages pour le savoir : un bon moment de lecture.

Une citation me vient à l'esprit : Chacun doit laisser quelque chose derrière soi à sa mort, disait mon grand-père. Un enfant, un livre, un tableau, une maison, un mur que l'on a construit ou une paire de chaussures que l'on s'est fabriquée. [...] Farenheit 451, Ray Bradbury.

Un livre des Editions Ravet-Anceau, partenaire du challenge thrillers de Liliba mais aussi du challenge Régions !

Merci Liliba pour cette découverte livresque livre voyageur

trois challenges ici !

Challenge Thrillers et Polars  chez Liliba (6/12)

Challenge Lire sous la contrainte chez Philippe D contrainte

Challenge Vivent nos régions Lystig