J. HESKA

216 âges
Editions Transit (février 2011)

Présentation

les gentils

« Je m’appelle Jérôme et je ne suis pas quelqu’un de populaire. Invisible pour mon entourage, insipide pour mes collègues, insignifiant pour ma petite amie. Un jour, je suis tombé sur un article dans un magazine censé m’aider à régler un certain nombre de problèmes dans ma vie. Ça m’a emmené un peu plus loin que prévu… Ah oui, le "un peu plus loin", c’est devenir le chef de file involontaire d’un mouvement philosophique qui a révolutionné le monde. » Jérôme est un jeune informaticien plutôt gauche et mal dans sa peau qui a du mal à s’intégrer à la société. Un jour, il tombe sur un article dans un magazine de psychologie bon marché censé aider les gens à régler un certain nombre de problèmes dans leur vie. Dans son cas, la thérapie préconisée va le conduire beaucoup plus loin que prévu. Jérôme va en effet jeter les bases d’une véritable théorie pour contrer la méchanceté humaine et devenir malgré lui le chef de file d’un mouvement philosophique, le « cimondisme », qui va prendre une ampleur inattendue et finir par révolutionner le monde. Pourquoi les gentils ne se feront plus avoir, best-seller surprise de 2011, un livre original, drôle, emprunt d’une réelle réflexion sur nos sociétés ravira plus d’un lecteur. Un roman que vous n’êtes pas près d’oublier !

Mon avis

Un livre voyageur de George qui plaît toujours autant.

J. Heska, cela sonne à l'oreille comme DSK, mais cela n'a aucun rapport, rasurez-vous !

Un jeune se plonge dans un magazine de psycho pour tous et tombe sur un article qui va l'amener à créer un mouvement de gentils rebelles contre les méchants, les arrogants, les c..., bref ceux qu'il dénomme les antipathes. Il crée pour cela une liste pour les répérer avant de les rééduquer :
 :
1. Quelqu’un qui parle plus qu’il n’écoute ;
2. Quelqu’un qui se laisse trop dominer par ses sentiments dans ses relations aux autres (mauvaise humeur, paresse, etc.) ;
3. Quelqu’un qui rit aux dépens des autres et non pas avec eux ;
4. Quelqu'un qui refuse d'assumer ses responsabilités ;
5. Quelqu'un qui n'entend que ce qu'il veut entendre ;
6. Quelqu'un qui est persuadé de détenir la vérité ;
7. Quelqu'un qui ne se met jamais à la place de l'autre.
Il y en a forcément d'autres, mais pour le moment, c'est tout ce que j'ai trouvé...

Et ce jeune Jérôme (avec un J.!) va, sans le faire exprès, attirer des "disciples" et le cimondisme va se développer, le prenant de court !

Un livre qui n'est pas un manuel du bonheur (comme L'homme qui voulait être heureux de Laurent Gounelle) mais dont les recettes, si elles étaient appliquées changeraient la face du monde, plus que le nez de Cléopâtre !

Et des phrases en tête de chapitre :
La vie, c'est comme un paquet de M&M's, on en voit de toutes les couleurs.
La vie, c'est comme un chamoignon. Plus elle paraît belle et plus elle est dangereuse.
La vie, c'est comme les maths. On est bien obligé d'admettre que ça a un sens même si on n'y comprend rien.

Un livre court mais qui se lit le sourire à la bouche, où les situations semblent si justes, vécues.
Un livre à lire, pour passer un bon moment et réfléchir à notre monde d'aujourd'hui ! Un livre aussi pour apprendre à dire non !

Le dessin de couverture est expliqué dans le livre !
Et longue vie livresque à Gribouille, chatte-personnage, héroïne récurrente chez J. Heska !

Les avis de George et même celui de son homme, d'Alex de Mot-à-Mots, de Syl. de Thé, Lectures et Macarons, de Miss Bouquinaix et de Leiloona de Bricabook (qui, je cite "est passée à côté")

Challenge-douce-France d'Evy (Tour Eiffel : 9/10) et   

Logo Lystig