Richard MAZARANO (scénario)
Jean-Michel PONZIO (dessins)

104 pages
Editions Gallisol / Futuropolis (2007 à 2010)

Présentation

genetiks 1

Genetiks, groupe pharmaceutique planétairement tout puissant, travaille jours et nuits à l'avenir de l'Homme. Mais l'entreprise n'a peut-être pas que cette noble aspiration pour but... Que se passe-t-il vraiment derrière les hauts murs de cette nouvelle cité interdite, temple de la science ?
Thomas Hale est chargé de recherches pour le laboratoire GenetiksTM. Entièrement voué à son métier, il n'a pas de vie privée ou amicale. Il entretient juste des relations compliquées avec son père, Nathan. Ce dernier, un intellectuel devenu paralytique suite à un accident de voiture, semble vouloir lui faire payer sa solitude. Thomas est souvent l'objet de cauchemars. Il voit des silhouettes évoluer dans une brume irréelle. Réminiscence du passé? Il n'arrive pas à le savoir. Sa vie bascule le jour où GenetiksTM sont les premiers à identifier la succession complète des gênes codant du génome d'une cellule humaine. Premier problème, la cellule décodée appartient à Thomas. Second problème, il en avait fait don par contrat à son entreprise. Va-t-il accepter, comme on l'y pousse instamment, de devenir le premier humain privatisé, propriété d'un groupe industriel ?

genetiks 2


Marazano puise dans ses anciennes études scientifiques pour écrire cette fiction et Ponzio fait passer son dessin du réalisme aux effets spéciaux, comme au cinéma.

Mon avis

Je cite Amazon : " En parallèle de leur série à succès, Le complexe du chimpanzé, Richard Marazano et Jean-Michel Ponzio reviennent pour la seconde et avant-dernière partie de Génétiks. Un long récit de science-fiction, qui parle de séquençage de l'ADN, un sujet... tout à fait d'actualité. " = pétard des guettes, je ne l'ai pas fait exprès, c'est encore une série du même scénariste (et que je chronique) en trois semaines ! (ici, Le Complexe du Chimpanzé et là, Eco Warriors).

genetiks 3

Ici, encore plus drôle... Je lis un tome, puis un autre. Scénario un peu décousu, de la biologie, des éco-résistants, des couleurs parfois trop sombres. A la fin du troisième volume... je m'aperçois que je n'ai pas lu le tome 2 ! Voilà pourquoi je trouvais cela un peu décousu ! (et je n'ai rien manqué).

Promis, Noukette, je cherche !

logo BD Mango orangechez Mango