Delphine BERTHOLON

447 pages
Editions J'ai Lu (2010)

Quatrième de couverture

twist

" Maman me l'avait assez répété, de ne pas parler aux inconnus, de faire attention avec tous ces détraqués qui courent dans la nature mais là, pas une seconde ça ne m'avait traversé l'esprit. Je m'appelle Madison Etchart, ceci est un SOS."
Madison, 11 ans, est enlevée au retour de l'école. Séquestrée par un mystérieux inconnu, elle recompose son monde au fil de ses cahiers. Deux voix lui font écho, celle d'une mère brisée mais qui espère toujours, et celle de Stanislas, l'étudiant qui donnait des cours de tennis à la fillette, et dont elle reste secrètement amoureuse...
Un roman fa
scinant sur l'enfance, l'attente, l'enfermement - et toutes ces stratégies que nous inventons pour nous libérer, chacun à notre façon.

Delphine Bertholon, née en 1976 à Lyon, est l'auteur de Cabine commune et de L'Effet LarsenElle est scénariste de profession. Elle vit à Paris dans le 11e arrondissement.

Mon avis

Prêté par Alex de Mot-à-Mots il y a longtemps et lu... il a quelques semaines.

Roman à trois voix : celle de Madison, 11 ans lorsqu'elle fut enlevée, celle de sa mère, à travers des lettres qu'elle écrit secrètement se refusant à croire sa fille morte et celle de Stanislas, l'étudiant qui fut son professeur de tennis.

De petite fille à adolescente, Madison est enfermée pendant 5 ans, elle décrit sa vie peu à peu dans des cahiers qu'elle arrache à R., son ravisseur, ses états d'esprits, ses transformations (dont sa puberté). Sa mère qui vit sur le passé et s'enferme sur elle-même comme elle le décrit dans ses premières lettres et Stanislas, jeune homme plus à la recherche de conquêtes féminines que d'autres choses (au début, on ne voit pas trop le lien, sauf qu'il lui apprenait le tennis).

Pas de voyeurisme, écriture simple, états d'esprits : récit d'un enlèvement. A lire !

(sur le même sujet que Room d'Emma Donaghue, mais complètement différent ou Séquestrée de Chevy Stevens)

Merci Alex pour le prêt longue durée livre voyageur !

Challenge-douce-France d'Evy (Tour Eiffel : 9/10)