Bella POLLEN

405 pages
Editions Belfond
The Summer of the Bear (2010)

Quatrième de couverture

l'été de l'ours

Poignant, bourré d'émotion et de poésie, un roman au charme particulier, qui oscille entre rire et larmes.
Une oeuvre lumineuse, dont la lecture captive autant qu'elle réconforte. 
Après le décès aussi soudain qu'inexpliqué de son époux, haut diplomate anglais, Letty Fleming prend une décision : fuir l'ambassade de Bonn en pleine guerre froide et s'installer avec ses trois enfants sur une île d'Ecosse. Mais la distance n'y fait rien, Letty ne peut se détacher de ces questions : son mari était-il vraiment le traître qu'on lui a dépeint ? Et quelles menaces rôdent autour des siens ? Comblant les silences de leur mère et l'absence de leur père, les enfants, eux, tentent de reconstruire leur vie.

Tandis que la douce Georgie découvre les joies de l'amour, la terrible Alba passe son chagrin et ses nerfs sur son jeune

été de l'ours us

frère.Hypersensible, doté d'une imagination sans bornes, Jamie envoie des bouteilles à la mer en songeant à celui qui ramènera leur père... Arpentant les plages et la lande désolées, un ours solitaire rêve de liberté et d'une âme à sauver...

Mon avis

Très tentée par Keisha qui agitait ce titre sur mon nez me sachant grande arctophile devant l'Eternel (la coquine !), je n'ai pu que fondre...

été de l'ours gb

Une femme s'installe sur une île d'Ecosse qui la rassure, la ramène en enfance avec ses enfants après le décès de son mari. Mari qui a sauté ? qu'on a aidé ? et pourquoi serait-il un traître ? Décès qui n'a pas été annoncé au plus jeune, Jamie, parfois dans un autre monde et qui attend son père, qui est parti à son travail et qui reviendra, il lui a promis, pour l'emmener au cirque voir un ours. Et là, sur cette île, il croise une camionette avec un ours peint dessus, puis il est dit qu'un ours s'est échappé : ce sont des signes. Il attend son père. Et au cours de cet été, ses deux soeurs grandissent, mûrissent. Face à leur mère qui se laisse envahir par son chagrin, ses regrets, sa vie d'avant. 

Mais je ne vous en dirai pas plus : des rebondissements, il y en a ; des paysages de landes à couper le souffle, il y en a ; des vieilles

été de l'ours nl

 pierres, il y en a ; des espions, il y en a ; différentes formes d'amour, il y en a ; des solitudes, il y en a. Et un ours, il y a aussi !

Un livre qui reste présent alors que l'on a refermé les dernières pages.

Merci à la gentille Keisha qui m'a oursement prêté ce livre !

Les billets de Keisha en lisant, en voyageant, Cathulu, Clara et DF.

Des couvertures française, américaine, anglaise et hollandaise.

challenge god save the livre  chez Antoni