Jacques PRADEL

287 pages
Editions Télémaque (17 novembre 2011)

Quatrième de couverture
police scLes experts de l'IRCGN (Institut de recherche criminalistique de la gendarmerie nationale) n'avaient jamais accepté de parler aussi librement des différentes étapes de la révolution scientifique qui a bouleversé en moins de trois décennies leurs méthodes d'enquête.
Ils ont raconté à Jacques PRADEL la véritable histoire de la création d'un Institut désormais célèbre dans le monde entier, qu'il s'agisse d'enquêtes criminelles ou d'identification des victimes de catastrophes.

A la fois proche des images diffusées à longueur de séries télévisées et infiniment plus frappantes car confrontée aux souffrances
de victimes bien réelles, la recherche obstinée de la vérité n'est dictée ici par aucun audimat. C'est la pression lancinante d'une menace criminelle toujours plus incisive qui impose à ces Sherlock Holmes du XXIè siècle de garder une longueur d'avance sur les truands et les meurtriers à l'aide d'outils toujours plus performants.

Entomologie, ADN, morpho-analyse sanguine, palynologie... ces disciplines sont devenues des armes de pointe dans leur combat contre le crime.

Jacques PRADEL, observateur passionné et unanimement reconnu du monde de la justice raconte les coulisses d'affaires hors
du commun (Grégory, Flactif, Ben Salah, accident de la Princesse Diana), emblématiques d'avancées historiques en matière de police scientifique.

Une prodigieuse et stupéfiante épopée. Une enquête exceptionnelle.

Cahier photo inédit fourni par l'IRCGN.

Jacques PRADEL débute sa carrière de journaliste sur France Inter. Il devient producteur et présentateur , avec Patrick Meney, de l'émission Témoin n°1 sur TF1, à la fin des années 90. Après avoir animé les matinales et Café crimes sur Europe 1, il présente quotidiennement depuis 2010 L'Heure du crime, qui réunit sur RTL des professionnels de la justice.

Il a notamment publié Saint-Exupéry, l'ultime secret qui lève le voile sur le mystère de la mort de l'auteur du Petit Prince. Il a reçu en 2005 le prix Roland-Dorgelès dans la catégorie Radio, décerné par le ministère de la Culture.

Mon avis

Who are you ? Ouh Ouh
Elle était facile !

Un métier que j'aurai aimé faire ? Médecin légiste (il ne fait pas des autopsies à longueur de journée, il pratique la médecine légale).

On part d'Edmond Locard, toujours considéré comme le père de la police scientifique en France  (page 248, entre autres): Nul ne peut agir avec l'intensité que suppose l'action criminelle sans laisser des marques multiples de son passage. Tantôt le malfaiteur a laissé sur les lieux les marques de son activité, tantôt par une action inverse, il a emporté sur son corps ou sur ses vêtements les indices de son séjour ou de son geste. = c'est la contamination par transfert ou par contact. On part aussi d'Alphonse Bertillon, créateur du bertillonage (analyse biométrique accompagnée de photographies de face et de profil) et on arrive... aux Experts ! Des gendarmes qui se spécialisent en biologie, en informatique...

C'est l'histoire de la criminalistique, des origines à aujourd'hui, à travers des exemples, des "affaires" célèbres, qui ont fait créer cette unité, qui l'ont faite progresser, des échecs... Un balayage des techniques. On en apprend (on nous confirme que les appareils ne font pas l'analyse en quelques secondes et qu'il faut en général un peu plus de cinquante-deux minutes pour trouver l'assassin...).

Les grandes affaires évoquées, parmi d'autres affaires, celles dont on a tous et toutes entendu parler : l'affaire Grégory, Diana et le mystère de la Fiat Uno, la tuerie de Montfort, l'affaire Flactis ; mais aussi, la médecine de catastrophe : le crash du mont Odile, le crash du Concorde, le tsunami de 2004... On y rencontre aussi la morpho-analyse (analyse de traces de sang) (Dexter, série éponyme), on y apprend qu'il y a mieux que le Luminol, l'entomologie légale (les insectes, passion de Gil Grissom, Les Experts), la palynologie (étude des pollens), les ordinateurs, les téléphones mobiles, etc.,  les écoutes téléphoniques (et comment savoir si un enregistrement, même numérique, est trafiqué ou non), les empreintes sur tous les supports, l'odorat du Labrador et bien évidemment l'A.D.N.

Bref : un bouquin que je recommande :
- à tous les fans de séries américaines telles que Dexter, Les Experts (les trois séries), New York U.S.V. (à propos, commence jeudi prochain prochain sur Canal + Body of Proof (avec une Desperate Housewife en médecin légiste)), Preuves à l'Appui, N.C.I.S., etc. ;
- à tous ceux intéressés par la technique et la technologie ;
- à tous les passionnés de polars et autres thrillers ;
- à tout scientifique,
- à tout policier ou gendarme,
- à ceux qui veulent offrir un cadeau original,
- à tout le monde !

Bonne lecture !

Merci à Vincent des Agents Littéraires et aux pour ce livre passionnant (avec la musique des Who qui résonne en tête...)

pour compléter, le documentaire 100% immersion de Cécile de Ménibus au coeur de la police scientfique (c'est long, mais c'est ici)

chall petits éditeurs                                                                 rentrée litt

chez Herisson (7/7 : yes !!!! 1% terminé !)
(je vais poursuivre)