Jed RUBENFELD

569 pages
Editions Fleuve Noir (8 septembre 2011)

Quatrième de couverture
origine du silenceUn soleil radieux baigne Wall Street, le douzième coup de midi résonne au clocher de Trinity Church quand une violente explosion retentit. Une vague de terreur sans précédent s'abat sur New York, des centaines de victimes sont à déplorer. Nous sommes au mois de septembre... 1920.
Trois amis assistent à la scène : le capitaine de police James Littlemore, le docteur Stratham Younger, et Colette Rousseau, une jeune scientifique française tout juste arrivée aux Etats-Unis avec son frère Luc, un enfant rendu muet par les horreurs de la guerre.
Peu de temps après la déflagration, Colette est prise pour cible de mystérieuses attaques, mais par qui? Pourquoi? La piste à la fois policière et psychologique qui commence à se dessiner dépasse les frontières américaines. De Wall Street à Paris ou à Prague, et du cabinet viennois de Sigmund Freud à l'antichambre du pouvoir à Washington, les pièces du puzzle se mettent progressivement en place. Tandis que Freud tente de découvrir l'origine du silence de Luc, il élabore une théorie qui pourrait bien éclairer d'un jour nouveau les deux enquêtes...  

Jed Rubenfeld, ancien étudiant de Princeton et de Harvard, est professeur de droit constitutionnel à l'université de Yale, aux Etats-Unis. Après son remarqué L'interprétation des meurtres, paru en France en 2007, il arrive au Fleuve Noir avec un nouvel opus L'origine du silence, mettant à nouveau en scène Sigmund Freud. Jed Rubenfeld vit avec sa femme et leurs deux filles à New Haven, dans le Connecticut.

Mon avis

Sont mis en avant qu'il fut étudiant à Harvard et Princeton ("étudiant de"... "pas diplômé de"...) : cela ne fait pas unorig peu snob ??? De toutes façons, cela ne le rend pas exempt d'erreurs !

La plus grosse ? (du moins, celle que j'ai remarquée !) Je ne sais si elle est due à la traduction ou aux "rechercheurs" (d'informations pour l'auteur) ou à l'auteur lui-même le Bureau of Investigation fut créé en 1908 mais il ne prit ce nom de F.B.I. qu'en 1935 (je sais, je suis pointilleuse !).
Ca partait bien...

Puis, une histoire  d'amour ? à l'eau de rose (j'voudrais bien, mais j'peux point, comme dans la chanson). Je cherche le point commun entre Marie Curie, Wall Street et Sigmund Freud...

Roman "à l'américaine" : grandes envolées lyriques, grands sentiments, des aventures rocambolesques (ah... Prague....) (pétard des guettes, c'est écrit pour être tourné en film ?).

Sigmund Freud... me voici retournée sur les bancs du lycée... puis de la fac (toujours étudié en "histoire des pensées / management). Bon, raccourci de ses théories, cela fait du bien de se rafraîchir la mémoire, parfois un peu trop pédagogique. Il va parler ce môme, oui ou zut ?

Tout le long de ce livre, pourtant vite lu, entraînée dans l'histoire, mon intérêt diminue... Pourtant, le roman est intéressant.

Je pensais que toute l'histoire se déroulerait à New York, mais nous voici entraînés à Washington D.C., en Europe (Paris, les Flandres, Vienne (Autriche) et Prague).

Très "pédagogique" = nous y apprenons une toute petite partie de l'histoire de New York, du Mexique, des anarchistes, en particulier italiens (nous sommes avant Sacco et Vanzetti, 1927), pendant la Prohibition . Nous y apprenons aussi pourquoi le District of Columbia ainsi que d'où vient le terme de lobbyistes (page 378), de façon plus intéressante que dans wikipedia !

En bref ? Je suis partagée : un roman "tourne-pages", des passages en longueur... Bien ou pas ?
Un livre destiné à un large public qui plaira.
Un bouquin sympa ! Qui, en outre, se passe à une période rarement évoquée.

Merci à Pierre et à babelio simple pour cette opération  qui m'a permis de découvrir un auteur et une (petite) partie de l'histoire...

D'autres avis : "bof bof" pour Alex de Mot-à-Mots, "bof" pour Yspaddaden, "bien" pour Mélusine et rendez-vous chez Mazel pour en apprendre plus autour du livre et de l'Histoire... et une petite video très courte de présentation du livre ici (voir également ci-dessous).


L'Origine du Silence de Jed Rubenfeld par Diloe87

 et hop, challenge de la rentrée  rentrée litt chez Herisson (2/7)