Personnages créés par Enid Blyton
Aventure racontée par Claude Voilier

149 pages
Editions Hachette, collection Bibliothèque Rose (1977)

Quatrième de couverture
5 peau de l'oursUn sapin de Noël qui, en pleine fête, disparaît avec tous ses ornements, voilà qui tient du fantastique ! Comment expliquer un tel tour de passe-passe ? Claude et ses cousins, François, Mick et Annie, n’en reviennent pas. Mais peu après, quand le bazar de Kernach est cambriolé, les Cinq [tel le chien Dagobert ] flairent une piste…
Commence alors une chasse à l’ours très particulière. L’enjeu est d’importance, et les Cinq sont décidés à vendre cher leur prise !

Mon avis

Pétard des guettes ! J'aimerai connaître leur calendrier : ces enfants ont toujours le même âge, ils doivent fêter 4 fois par an Noël, de même Pâques, sans compter les vacances d'hiver ou de Tousssaint et que dire des grandes vacances qui dureraient plus de 4 mois (2 mois de juillet, 2 mois d'août) et où il fait quasiment tout le temps beau en Bretagne ! Trop de la chance ! 

Les ours dont il est question ici sont des « ours fétiches, des mascottes [...] commes les automobilistes en suspendaient autrefois dans leur voiture. Cette mode est bien passée [...] ». Et bien, la mode est revenue ! 

Page 92, un garçon est décrit blond et page 95, dans le dessin, il apparaît avec les cheveux noirs (je garde un oeil critique !).

Sur la couverture, pas d’indication de l’auteur, juste Le Club des Cinq, avec un petit logo rond. En effet, ici, c’est « une nouvelle aventure des personnages créés par Enid Blyton racontée par Claude Voilier [et] images de Claude Pascal ». Claude Voilier la traductrice des aventures du Club des Cinq et Hachette lui a demandé par la suite de poursuivre « le filon ». Ces nouvelles aventures sont racontées sur la page de gauche et mises en images sur la page de droite, telle une bande dessinée sur la page de droite, avec quatre images pleine plage en couleurs, sur papier plus épais dans, éparpillées dans le livre.

On y retrouve les ingrédients qui ont fait fureur : il arrive toujours quelque chose de palpitant, les Cinq vont « résoudre ce mystère » (tiens, comme dans la chanson de Scooby-Doo) en pédalant comme des forcenés à travers la campagne !

Et hop, encore un peu de nostalgie le challenge de George (clic) ! logo club des 5