La dernière enquête de Wallander

Henning MANKELL

553 pages
Editions Seuil Policier
Den orolige mannen

homme_inquiet_FQuatrième de couverture
Wallander a réalisé ses rêves : vivre à la campagne avec son chien. Et il est devenu grand-père d’une petite Klara. Sa fille Linda vit avec le père de l’enfant, incroyable mais vrai, un financier aristocrate. Le beau-père de Linda, ancien officier de marine haut gradé, disparaît après avoir évoqué avec Wallander la guerre froide et les sous-marins russes dans les eaux territoriales suédoises. Puis la belle-mère est retrouvée morte. Soupçons d’espionnage. Au profit de la Russie ? Des Etats-Unis ? Wallander mène une enquête parallèle à celle de la police de Stockholm et des services secrets.

Né en 1948, Henning Mankell, célèbre pour ses policiers mais aussi auteur dhomme_inquiet_SE_1e pièces de théâtre, d'ouvrages pour la jeunesse et de romans, partage sa vie entre la Suède et le Mozambique. Dernier titre paru : Les Chaussures italiennes.

Mon avis
Pour info : le sous-marin de la couverture est un sous-marin américain de la classe Virginia (l'USS Virginia fut mis en service en 2004) (l'image est retrouvable sur le net... ne serait-ce que sur wikipedia : clic) (les images de sous-marins sont, ne serait-ce que pour des raisons de défense, assez rares) (comme pour le Projet Bleiberg, j'aime bien décortiquer la couverture).

homme_inquiet_DKKurt Wallander s'est acheté une maison à Löderup, localité de la commune d'Ystad, sur les bords de la mer Baltique, à l'extrême sud. Sa dernière enquête, la plus personnelle, à plus d'un titre.

Et, comme nous en informe le sous-titre, c'est sa dernière enquête.
Je vais me sentir orpheline.
Kurt Wallander va finir ses jours à Löderup, face à cette mer Baltique d'où lui sont venus des immigrés clandestins, des espions, un grand amour, tout au long de sa vie de policier (clic) et va se promener avec Jussi, son Labrador noir, dénommé ainsi en hommage à un ténor suédois.homme_inquiet_NO
Quoi ? Il nous abandonne ? Mais cette dernière enquête est une pépite, elle clôt en apothéose sa carrière, se déroulant sur plus d'une année = une révolution autour du soleil : sa petite fille naît, non encore prénommée (cela semble étrange pour nous autres Français qui devont donner un prénom dès le premier cri... cela est différent en Suède, mais aussi en Espagne, en Grande-Bretagne, ...) et une révolution (= un tour complet) de Kurt (sa vie, son œuvre).

homme_inquiet_DJe me suis laissée prendre au jeu de Kurt, à ses inquiétudes (dès la page 39) : semblant sourdre, se diffuser, se diluer. Et pas seulement par rapport à sa santé, à sa vie, ce qu'il en a fait, ce qu'il a été, à tel point qu'on se demande qui est l'homme inquiet : Kurt ou Håkan, le disparu. Prendre au jeu, à tourner les pages, aussi vite que je pouvais lire ce livre, soupçonnant quelque chose, quant à ces disparitions mystérieuses, quant à Kurt.
Mais la plume d'Henning Mankell est trempée dans la même encre que celles de Maj Sjöwall et Per Wahlöö : dans le vitriol, dépeignant la société suédoise (par exemple, le taux d'élucidation des crimes et délits page 506) (et encore, c'est soft !).homme_inquiet_GB
Dans cette enquête, où semblent sortir des espions de la forêt, n'est pas fait mention de la Säpo (prononcer sèpo), la Säkerhetspolisen ou la police de sécurité (contre-espionnage, anti-terrorisme, protection de la constitution, des institutions et de la famille royale), pourtant souvent critiquée (dont par Olof Palme) et "héroïne" de plusieurs polars (dont grrr, un titre m'échappe).

homme_inquiet_ESPBref (quoiqu'en dise Alex qui s'étonne toujours que je sois une grande fan !), l'enquête la plus personnelle de Kurt, sacoeur_qui_batns doute sa meilleure.

Je me sens abandonnée par Kurt (même s'il a atteint l'âge de la retraite...), mais Richard se sent seul aussi : il en parle mieux que moi, ici, il a l'âme en peine.

On oublie ce dont on veut se souvenir
et on se souvient de ce qu'on préfèrerait oublier...

Texte peint à la bombe un façade à New York (en exergue).

Les rêves ont une valeur en soi ; on n'est pas obligé de les convertir en pratique (page 398).

Les enfants, c'est une chose : les petits-enfants, c'en est une autre. Les enfants donnent le début d'un sens à nos vies, mais les petits-enfants le confirment. Avec eux vient un sentiment d'accomplissement (page 495).

pioch__en_bib(en illustration, des couvertures, dans l'ordre : française, suédoise, danoise, norvégienne, allemande, anglaise et espagnole)

(ps : pour info, en ce moment, diffusion sur Paris Première de la série suédoise Wallander, Enquêtes criminelles (d'après les personnages) et sur Arte, la série anglaise, Wallander avec Kenneth Branagh)

voisins_voisines
chez Kathel