Armande me tague...

Citer 15 auteurs et taguer ensuite 15 blogolecteurs/trices !!!!!

Jean-Claude Rufin, pour Le Parfum d'Adam, écolo-thriller, et surtout Globalia, monde futuriste gouverné par les vieux et où tous les jours est prétexte à une fête : "journée internationale de ceci ou de cela";

Louis-Ferdinand Céline, dont le style romanesque est si beau, Voyage au bout de la Nuit m'a marquée ;

Emile Zola, lu jeune, qui me plaisait tant, alorsque je n'ai jamais pu lire Jules Verne, Honoré de Balzac ou Victor Hugo (sauf sa poésie)

Alexandre Jardin, pour Bille en Tête (et les autres) dans lequel il cite Georges Clémenceau :"le meilleur moment dans l'amour, c'est lorsqu'on monte l'escalier" (et pas Sacha Guitry, comme l'a dit hier un parlementaire lors d'un reportage) ;

Jean d'Ormesson, dont Au plaisir de Dieu, dont je me souviens encore où et quand je l'ai lu, un été, collégienne, un souvenir comme une madeleine,

Hugo Buan, La Nuit du Tricheur et surtout Cézembre Noire qui m'a fait rire (merci Alex !)

René Barjavel, dont j'ai aimé les romans de science-fiction dans ma jeunesse : La nuit des Temps, Une Rose au Paradis, Le Grand Secret, Le Voyage Imprundent (ici, juste Béni soit l'Atome)

Georges-Jean Arnaud, ah, la Compagnie des Glaces, dont je n'ai toujours pas lu tous les volumes (62 tomes !)b (mais je ne désespère pas !) et qui a bercé ma jeunesse de science-fiction,

Romain Sardou, dont j'ai découvert la plume (et ses romans se passant au Moyen-Age...) (ici, , aussi et encore )

Henning Mankell, euh... dois-je préciser que j'aime les polars nordiques ? dont la famille Wallander (Kurt et sa fille Linda) et un de ses collègues, Stefan Lindman enquêtent (ici, et )

Gunnar Staalesen et le privé Varg Veum, privé auxméthodes peu orthodoxes et qui apprécie l'aquavit (ici et )

Maj Sjöwall et Per Wahlöö, ré-inventeurs du polar nordique, écrits pour dépeindre la société suédoise et ses travers, là, j'ai attaqué par le premier de la série de 10 romans, Roseanna ;

Stieg Larsson, toujours pas chroniqué Millenium, j'aime sa vision de la Suède, où j'ai retrouvé l'ambiance et des trucs typiquement scandinaves (le thermos de café, les biscuits, etc) ;

Arnaldur Indriðason et ses romans où il fait toujours froid (ici et ) !

Et Enid Blyton, grâce à laquelle j'ai appris à lire et à dévorer grâce au Club des Cinq (lu toute la série avant même la fin de mon CP) !

Je refile le bébé à
Astrid, Saxaoul, Edelwe, Karine, Ankya, Mélusine, Marie, Clara, S.Ecriture, Dasola,
Richard, Antoni, Yv, Voyelle & Consonne, In Cold Blog (histoire d'avoir des visions masculines...).
(tag qui tourne bien sur la blogo... difficile de trouver des blogeurs/euses non encore épinglé(e)s !)