Robert GODDARD

454 pages
Editions Sonatine (6 mai 2010)
(précédemment publié en 1991)
Titre original : In Pale Battalions

bob_partenariats

par_un_matin_d_automneQuatrième de couverture
« Je suis tombé sur cet écrivain par le plus grand des hasards. J’ai lu Par un matin d’automne, et j’ai tout de suite enchaîné sept autres livres du même auteur. Les romans qui vous tiennent éveillé jusqu’au petit jour sont denrée rare. Il me reste quelques Robert Goddard à lire, je vais essayer, si j’y arrive, de prendre mon temps, le plaisir qu’on y trouve est trop jubilatoire pour être gaspillé d’un seul coup. On est emporté par les rebondissements. Dans un style parfait Goddard vous manipule d’une main de maître. » Stephen King


Entre Un long dimanche de fiançailles et Les Âmes grises, un thriller passionnant dans la tourmente de la Première Guerre mondiale.

Fin des années 1990. Leonora Galloway entreprend un voyage en France avec sa fille Penelope. Toutes deux ont décidé de se rendre à Thiepval, près d’Amiens, au mémorial franco-britannique des soldats décédés durant la bataille de la Somme. Le père de Leonora est tombé au combat durant la Première Guerre mondiale, mais la date de sa mort gravée sur les murs du mémorial, le 30 avril 1916, pose problème. Leonora est en effet née près d’un an plus tard. Ce qu’on pourrait prendre pour un banal adultère de temps de guerre cache en fait une étrange histoire, faite de secrets de famille sur lesquels plane l’ombre d’un meurtre jamais résolu et où chaque mystère en dissimule un autre. Le lecteur est alors transporté en 1914 dans une grande demeure anglaise où va se jouer un drame dont les répercussions marqueront trois générations.

Dans ce livre envoûtant à l’épaisseur romanesque exceptionnelle, Robert Goddard allie le cadre et l’atmosphère des plus grands romans anglais, ceux d’Elizabeth George ou de Ruth Rendell, à un sens du suspense et de la réalité historique remarquables. Nous sommes très heureux de faire redécouvrir cet auteur d’une œuvre longtemps souterraine, qui vient d’être redécouverte en Angleterre et aux États-Unis, où elle connaît un succès sans précédent.

« L’un des meilleurs romans qu’on ait lu depuis très longtemps » The Washington Post

« Méfiez-vous, si vous ouvrez ce livre, vous ne le refermerez pas avant 4 heures du matin. Il est littéralement hypnotique. » Daily Mail

« Quel plaisir delire un thriller de cette qualité ! » The Times

Robert Goddard vit dans les Cornouailles. Il publie un livre tous les ans depuis 1986.

Mon avis

Euh... Thriller ? Suspense haletant ? Envoûtant ? Ah ! Où ?
Un secret  ?
Je dois avoir une imagination fertile... on devine aisément quel est ce secret.
Une histoire racontée à plusieurs voix : celles de différents protagonistes (bon point) mais bon...
454 pages pour ça ? Cela fait beaucoup. En tout cas, cela ne m'a pas empêchée dormir, contrairement à Stephen King (et j'ai tout lu ! je n'aime pas abandonner une lecture en cours, sauf Donna Tartt et son "Petit Copain" (
ici))
Et la photo de couverture me fait plus penser à une photo prise dans les années 40 que dans les années 1910...
Une belle envolée lyrique, romantique.
Des personnages secondaires taillés au couteau, ébauchés.
Ce livre ensensé par les critiques étrangères ne me laissera pas un souvenir impérissable.

Si quelqu'un est intéressé... je vous le propose en livre voyageur.

Merci aux Editions Sonatine sonatineet à B-o-B.bob_logo
Mais je ne ferai pas comme Stephen King, cela ne m'a pas donné envie de lire d'autres ouvrages de cet auteur !

Karine:) a aimé, tout comme Manu , June a été surprise, Snowball, comme Canel ont été déçues et M. Canel a aimé.