Staffan WERSTELUND
(poche, 2005)

institut_de_rechercheQuatrième de couverture
Un corps retrouvé au large des côtes suédoises par des pêcheurs et qui a disparu le lendemain lorsque la police vient le chercher... Des maisons en principe vides appartenant à deux chercheurs du même institut, et qui brûlent simultanément avec leurs neuf occupants... Une journaliste retrouvée recroquevillée sur un îlot, morte d'un cancer, avec autour d'elle les cadavres de trois hommes armés... Drôle de Suède !
Inga-Lisa Östergren, soeur de la dernière victime, ne compte pas en rester là. Secrète et déroutante, totalement atypique et d'un pragmatisme inflexible, la jeune femme va vite se retrouver au coeur d'un incroyable secret...

Présentation de l'éditeur
(extraits d'amazon)
Par ce livre, Staffan Westerlund a inauguré, en 1983, une série de romans policiers poussant plus loin encore que Sjöwall/Wahlöö l’analyse à la loupe d’une société malade de l’argent et de crimes échappant souvent à la compétence d’une police d’ailleurs bien débordée.
Staffan Westerlund parvient à mélanger le thriller à l'américaine et la dénonciation de l'immobilisme politique et social qui semble régner en Suède. Ses personnages ne sont pas confinés dans des bureaux enfumés, mais évoluent dans des décors fantastiques baignés de lumières et de couleurs de la campagne suédoise. Après le héros de Sjöwall et Wahlöö, l'inspecteur Beck, découvrez l'héroïne de Westerlund, l'avocate Inga-Lisa Ostergren.

Mon avis
Un "vieux" polar scandinave (sorti en 1983 en Suède), mais toujours bon à lire.
L'atmosphère y est parfaitement retranscrite : la lumière, l'ambiance, typiquement scandinaves, tout comme la description de la société suédoise des années 80.
A LIRE !!